Juste après cette ligne de code, comme ceci :

vendredi 12 mai 2017

Ce séisme psychologique




Je prends le risque d'une noyade de mon iPhone pour vous écrire cet article. 
Des fois c'est à chaud Que je trouve qu'ils sont plus justes, mes mots (ou maux?).


Une grossesse est un long chemin physique et psychologique pour la nouvelle Maman en devenir. On dit souvent que ces 9 mois sont également  nécessaires à la construction psychologique de cette nouvelle famille en devenir. 


C'est difficile pour moi d'accepter ça Mais chaque grossesse n'est pas épanouissante mais totalement bouleversante. 
Je ne trouve pas de meilleur image qu'un séisme pour essayer de faire comprendre ce qui me traverse. 


La "mauvaise" contribution de Mr Le Papa. 


Une grossesse on l'imagine comme toutes les jeunes filles avec des papas idylliques qui trouvent que chaque étape est fantastique et Que plus sa femme s'arrondit plus elle est magnifique. 

Foutaises ... 

Deja pour celles qui me suivent depuis plus de 2 ans désormais .. vous vous souvenez que Mr n'assiste pas aux Échos. Soit, ca je m'y suis habituée et étant donné que je suis pas fan de ces moments là, c'est mieux ainsi. 

Ensuite, il préfère carrément ignorer la grossesse au minimum durant le premier trimestre. Choc psychologique suite à ma FC d'avant Emmy? 

Puis, une étape Que je déteste au plus haut point (et Que je vis actuellement) :  
la réalisation du "gros ventre". 

Pour lui pas de bébé clairement présent Mais la présence de "quelque chose de précieux mais pas encore là". J'ai clairement droit très régulièrement à des "attention à ton gros vente", "tu vas où avec ton gros ventre comme ça" .. Mais ce que ça cache aussi c'est "m'approche pas de trop près avec ça" .. s'en suit donc une longue ... très longue période de peu de sexe voir plus du tout. 
Ok, la nymphomane que je suis commence à ne plus pouvoir se contrôler et mes émotions font les montagnes russes au fur et à mesure de ces réactions. 

Mon comportement ?! 


Par moment j'essaie d'accepter que c'est étrange pour lui, Que mon corps ne m'appartient plus et qu'il a l'impresssion Que Mistinguette bien planquée là dedans viendrait lui chatouiller l'instrument magique. 

La plupart du temps... je frôle l'état de psychopathie avancé. Je suis ultra irritable, nerveuse, ultra jalouse (Oui les soirées foot entre copains, se transforme dans ma tête en "bezodrome" géant dont je ne fais pas partie), bref je créée des problèmes et balance des "de toute façon tu m'aimes plus" environ 10 fois par semaine. Je crois j'ai même un peu "allégé" mon comportement. 

Mes solutions ? 


Hormis la tentative de viol conjugal infructueuse (pas ma faute il fait 1,90 pour 100kg .. c'est perdu d'avance cette histoire)... 
Je me rabats violemment sur le chocolat... j'en suis à mon 2eme gâteau au chocolat en 3 jours (Oui je me dis Comme ça je fais partager ma folie). 
Une fois que je me suis défoulée sur lui (souvent à dose de prise de tête serrée) ... je me plonge dans des bains à rallonge à 40'C.. ceux où tu as les doigts plissés et une soif de folie en sortant. L'eau à toujours des vertus relaxantes sur moi. 

Ah petit détail .. Au grand Maux les grands remèdes, je vais bientôt mettre un magnifique gode michet en décoration sur ma table de nuit .. y a pas de mal après tout ? 

.. blague à part. Tout ça est très loin d'être évident et ne m'aides pas du tout à apprécier les grossesses. 
C'est un marathon psychologique où il est nécessaire que je me dise qu'une fois le bébé là tout est apaisé...
 On a une relation de rêve (quasi..) depuis qu'Emmy est née .. d'où cette envie du 2eme bébé aussi.. Mais Je vous rassure, je ne repasserais JAMAIS par cet état ! 

Je me dois de lui faire confiance. Sinon autant tout arrêté ! Alors malgré mes actions de femme possessive  (genre "bonne soirée avec ta blonde au 100D et aux lèvres de p*****" .. Oui je suis aussi folle que Ca), je me dis qu'en même temps s'il voulait pas être là, il le serait pas. L'avantage, si je puis dire, d'un homme ayant déjà vécu avant. 



Cet état larmoyant quasi constant. 



Je suis déjà une pleureuse facile de nature ... depuis la Naissance de ma grande, je trouve que ça c'est beaucoup raisonné (au grand étonnement de mon homme qui me disait "c'est bizarre ça fait longtemps qu'on a pas eu des pleurs"). Très drôle. 

Sauf que, la grossesse .. c'est PAS une journée sans cette larmichette.. quand c'est pas un torrent. 

Que ce soit un différent avec Mr, une situation un peu cocasse (genre ce matin descendre ses courses et se rendre compte Que l'ascenseur est en panne), une histoire à l'eau de rose devant n'importe quelle émission de TV.. bref tout est sujet larmoyant. 

Pour cette deuxième grossesse, j'ai un mémo psychologique à me répéter pour garder la tête haute. 
"Restes digne devant ta fille, reste digne devant ta fille". C'est bête .. mais ça marche plutôt bien, ça distrait mon attention du dit problème et je suis repartie sur autre chose. 
.. sauf quand je perds plus facilement patience avec elle et Que je m'en veux.. je finis encore dans tous mes états. 


Mes solutions ? 


Toujours mon bain chaud à 40'C .. magique (Mr le Gygy tu oublies de m'interdire un jour les bains, MeRCi !) 

Un câlin magique de Mlle 20 mois qui en rajoute des tonnes 

Cuisiner .. ça détourne rapidement mon attention et je trouve plein de choses moins grave rapidement. 

Écrire 1838299 SMS a la copine qui peut tout entendre (elle se reconnaîtra..) et pour ça elle mérite une médaille ! 



Pour conclure, entre les grandes eaux et les crises de jalousie / folie / nymphomanie à répétition, une grossesse chez nous est un véritable séisme. Que dis je un tsunami voir un raz de marée. C'est sans doute les épreuves les plus compliquées qu'on ai du à passer dans notre couple et pour ça après coup je l'en remercie de sa patience. 


Pour le moment ... je lui en veux encore un peu (beaucoup?) de pas préférer jouer au domino (si vous voyez ce que je veux dire). 


À toutes celles qui vivent une grossesse rayonnante, apaisante et .. épanouissante je vous tire mon chapeau.. vous êtes mes héroïnes ! 

Pour le moment je retourne à mon bain de 40'C qui .. m'a bien apaisé (Mais jusqu'à quand?!) 

Vivement l'accouchement ! 




Bonne soirée les filles. 

À tres vite.

Floriane. <3

mercredi 10 mai 2017

Voyager avec son bébé

Emmy 3 mois ... vol direction Paris


Continuer à vivre normalement a été une de mes priorités lorsque j'ai décidé d'avoir des enfants.
Pour celles n'ont pas suivit toutes nos péripéties je vous fait un petit récapitulatif, avant de vous donner quelques astuces.

1 mois : 1er trajet en voiture de 12h 
2 mois : 1er vol de 8h.
3 mois : 2 vols courtes durées 
4 mois : 2eme trajet en voiture de 12h 
5 mois / 7 mois : trajet en TGV 
7 mois : 3eme trajet en voiture de 12h 
10 mois : 4eme trajet en voiture de 12h
14 mois : 2eme vol de 8h 
18 mois : Enième trajet en voiture de 12h

Bref ... on ne s'arrête jamais... et c'est pas l'arrivée de Mistinguette qui va nous refroidir.
Alors si jamais vous hésitiez à vous lancer ... Voici quelques astuces selon le mode de transport et l'âge.


La voiture 


C'est le second mode de transport que je préfère avec un enfant, mais c'est le plus fréquent donc je commence par celui-ci.

A 1 mois : 


Lorsqu'ils sont tout petits c'est un régal, à part quelques pleurs pour une tétée ou des cacas débordants c'est ultra agréable.

Hormis son bagage normal, Il n'y a pas besoin de beaucoup d'occupations.
Elle a beaucoup dormit ce qui nous a bien aidé. J'avais prévu beaucoup de change, étant donné que je l'allaitais, j'avais un nourrisson doué pour les cacas débordant.




Le plus important :

- les langes (pour couvrir le cosy / siège auto)
- le chauffe biberon (si vous allaitez pas)
- les changes (2 ou 3 changes complets selon la durée du trajet).

Ce dont vous pouvez vous dispensez :

- Les jouets (elle s'en fout un peu à cette age-ci), j'avais accroché des minis peluches sur l'anse de son cosy comme sur un mobile ça a suffit.

Les petits plus :

- La musique. Mymy a toujours été très réceptive à la musique, comme quasiment tous les bébés. N'hésitez pas à mettre la musique pas au plus bas, histoire que bébé en profite et avec le bercement de la route, vous aurez le droit aux gazouillis :)
- S'il n'y a pas un soleil digne d'une île tropicale, n'hésitez pas a laisser la fenêtre libre d'observation, je me souviens de son regard fasciné en regardant le ciel !



A 18 mois : 


Lorsqu'ils sont un peu plus grand, il suffit d'être à leur écoute mais surtout il y a un mot d'ordre : Ne pas être pressé !!  Rajoutez 2h minimum à votre temps de trajet prévu (surtout sur les longues distances), ça vous libérera l'esprit et serez plus apte à être patient.
Ne vous faites pas d'illusion, vous allez être drôlement plus chargé !

Vous pouvez apercevoir son sac de jeu pas loin d'elle ;)


Le plus important :

- Doudou et tétines (uniquement pour les trajets > 1h chez nous, sinon ça reste dans le dodo)  ... ça peut paraître logique mais je peux vous assurez que s'il vous manque ça va être très très compliqué !
- LE sac de jouet ( je vous le décrit et vous en parle à la fin de l'article).
- Toujours les langes et les changes, moins pour les cacas débordants que pour les 10 gâteaux aux chocolats et bouteille d'eau renversée que vous aurez à éponger ;) ).
- Le chauffe biberon (un bibi ça peut toujours sauvé la vie).
- Après 1h30 de trajet si bébé commence à râler, pleurer ou s'énerver ... zou une pause ! Je vous assure vous serez gagnant a perdre 20 min a lui courir après sur l'air d'autoroute, qu'à s'énerver sur lui pendant 1h dans la voiture ! ... La sieste après n'en sera que plus longue et meilleure :D
- Celui qui ne conduit pas est celui qui joue ... N'hésitez pas à créer des jeux. Je coinçais Doudou ou Bébé dans le creux de l'appui tête de devant et Mymy devais l'attraper avec ses pieds (un régal pour elle), les ballons de baudruche qu'on trouve dans toutes les stations services sont aussi un super moment (un conseil prévoyez en plusieurs en cas d'explosion involontaire !). 


Ce dont vous pouvez vous dispensez :

- Les écrans ! Tout du moins pour les moins de 3 ans je pense ... Je ne supporte pas (mais c'est mon idée perso) l'idée de faire taire Mymy devant un iPhone ou un iPad .. Les bouquins mis dans son sac de jouet l'occupe bien autant !

Les petits plus :

- Encore et toujours la musique. Certaines musiques les bercent, d'autres les amusent. Au choix, soit vous êtes pas chanceux et vous allez vous taper les comptines et Henry Des tout le trajet, soit comme nous vous êtes chanceux et elle s'endort sur vos musiques préférées et danse sur du Zouk !
- Se relayer ! Pas uniquement au volant, mais aussi pour s'occuper du marmot, changer de partenaires de jeux l'aide à se divertir.
- Le trajet de nuit si vous en êtes capable, c'est LE must pour un jeune enfant ... mais zéro repos pour les parents car lui aura dormit toute la nuit !



L'avion 


C'est mon mode de transport préféré avec un bébé et une jeune enfant. C'est plus rapide, amusant, berçant et agréable.



A 2 mois 


C'est du bonheur disons-le ! A part quelques réveils tétées et très peu de ralage, vous ne risquez pas grand chose à prendre l'avion avec un nourrisson même pour un long courrier.


Le plus important :

- un porte-bébé si vous en disposez d'un ... ultra pratique pour l'aéroport, le portage dans l'avion si bébé a besoin d'être bercé.
- tout le nécessaire classique du sac à langer (avec du change en quantité bien entendu).
- la totote et le doudou ... mais est-ce utile que je le précise ?
- un berceau ! Selon la durée du trajet, pour les longs courrier préférez une compagnie qui vous propose les places Famille avec le berceau c'est magique !
- n'hésitez pas à vous installer dans les premiers comme c'est souvent proposé lors des compagnies ça permet à bébé de prendre ses marques dans le calme et à observer tranquillement l'entourage dans lequel il va évoluer pendant plusieurs heures.





Ce dont vous pouvez vous dispensez :

- Ça peut paraître dingue mais je l'ai entendu, rien ne sert de donner quelconques médicaments ou homéopathie à votre bébé avant de voler ou durant le vol. Le vol en lui même les berce relativement bien.


Les petits plus :

- Les vols de nuit pour les longs courrier ou les horaires de sieste pour les cours et moyens courrier. Se caler sur le rythme de bébé permet d'avoir un bébé assez fatigué pour piquer une petite sieste durant le vol ! 
- Établir un relais entre vous, de telles heures à telles heures maman gère et vice-verca ... Ca peut permettre de garder ses nerfs en cas de bébé infernale. 
- Les Hôtesses de l'air sont toujours pleines d'attention {en tout cas chez Air France}, n'hésitez pas à vous présenter à l'équipage entier dès le départ, ça établie un lien et vous hésiterez moins à les solliciter au moindre problème ! 



A 18 mois : 


C'est le même mode d'emploi que lorsqu'il est bébé, a 2-3 détails près : 

- Ecouter votre enfant, n'hésitez pas à le faire marcher s'il a besoin (et que les turbulences vous le permettent), a faire copains / copines avec les autres minots du vol si besoin. A cet âge-ci, certaines compagnies (je parle toujours d'Air France), peut vous passer de quoi colorier et quelques jeux si besoin. 
- Si comme Mymy, ils ne sont pas réceptifs du tout aux dessins animés, LE sac de jeux ! Improbable avec le peu de chose qu'il contient, mais il nous a beaucoup aidé ! Changer d'occupations relativement rapidement permet de le distraire un bon moment. 
- La place famille, si vous avez de la chance et qu'ils vous accordent encore le berceau (comme nous avec AF, dieu merci), vous pouvez vous en servir comme espace de jeux. Quand, il a besoin de plus d'espace, a vos pieds il y a de la place pour qu'il joue a terre tranquillement (tant pis pour l'espace pour vos guibolles !). 












Le train 



Clairement le mode de transport que j'aime le moins.
Dieu sait si je l'ai pris le train, Papa travaillant à la SNCF, je suis une fille de cheminot qui en a usé et abusé des trajets gratos ! 
Oui mais ... 

Quel galère avec bébé... car ils sont rares les trajets sans galère ! 

J'ai beau être ultra prévoyante, il y a quelques trucs à savoir :

- Les micro Ondes des bars (quand il y a un bar, ce qui n'est pas le cas chez OuiGo), ne sont pas forcément tous fonctionnels (oui oui ça m'est arrivé) et de plus il ne réchauffe que ce qui est industriel (question d'hygiene ... mouai mouai). 

- Les plans à langer sont quasi inexistants donc prévoyez de quoi langer correctement avec un tapis. 

- Les arrêts de trafic pouvant arriver, vous êtes soit bloqués dans la rame, soit en gare. Mais selon où vous êtes il n'y a pas grand chose ç disposition, donc n'hésitez pas à avoir différentes provisions pour votre progéniture, si possible froides (compote, boudoir ... etc). 

- Quand ils sont un peu plus grands (18 mois a peu près), même si c'est gratuit sur vos genoux, si le trajet est long .. un siège en plus n'est pas de trop pour l'allonger correctement ou même lui permettre d'avoir une tablette pour poser ses jouets ! 

- Encore une fois, n'oubliez pas LE sac de jouet ! Encore une fois, changer régulièrement d'occupation est parfois bien utile ! 







LE sac de jouet 


Qu'importe son look, sa forme ou encore sa couleur, ce qui importe c'est sa taille et sa praticité. 

Celui de Mymy



Bien sur c'est le prénom de ma fille inscrit dessus, je n'ai pas retrouver de photo de son sac mais c'est exactement celui la, cadeau de ma tata de chez bistrakoo.
Il est de taille moyenne, imperméable, solide et il permet de mettre pile ce dont on a besoin. 


Son contenu : 


Il évolue bien entendu selon son âge et son besoin. 

En tant normal, quand on est au quotidien à la maison, il est toujours la voiture et il contient : 


- un bébé (miniature) qui sert très bien pour les besoins de câlin intempestif de Mlle 20 mois


- son livre à toucher préféré (peu de pages mais pas mal de textures et un miroir qu'elle adore).

- son album photo de chez Obaibi, un cadeau que je pensais inutile au premier abord mais qu'elle adore !!! " I cé ca ?" ... traduisez :P


- son téléphone Vtech francais / anglais, elle l'aime bien et moi aussi le son est très raisonnable pour un jouet sonore et ne gêne pas en présence d'autres personnes. 



- son livre marionnette Scarlett la biquette, où il faut mettre le doigt pour lire l’histoire, elle adore, elle rigole beaucoup avec. 




- 2 feuilles pour colorier avec des feutres lavables (surtout !!), seulement 1 ou 2 (plus si c'est pour un long trajet pour voyager..). 






Tout ceci n'est qu'à titre indicatif, c'est à  moduler selon les besoins de votre enfant sur le moment et selon son âge bien entendu. 


Astuce

- Pour préparer le sac en toute tranquillité et pour une surprise maximum (pour les grands voyages) planquez dedans ses jouets préférés plusieurs jours avant le départ, l'effet surprise est garantit !!! 





J'espère ne rien avoir oublié, n'hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez des questions ou suggestions ! 


A bientôt les filles

Et surtout ... Bon voyage ! 


Floriane <3

mercredi 3 mai 2017

Attendre son deuxieme bébé .. Selon moi !






C'est drôlement moins stressant... 



Je me pose pas du tout les mêmes questions. Globalement, je me pose des questions qu'en rapport avec ma grande. 

Est-ce qu'elle comprend ? 
Comment va-t-elle la vivre l'arrivée de sa petite sœur ? 
Est-ce que je vais gérer deux bébés ? 


Je m'inquiète pas des moindres ressentis de mon corps, ce n'est plus l'inconnu. Je suis à deux doigts d'être encore en Menace d'Accouchement Prématuré mais je ne suis pas en colère, ni en stress. Je connais déjà le protocole, le processus, comment je peux anticiper certaines choses. 

Je me suis déjà arrêtée de travailler. 
J'ai fait un choix entre ma grossesse et mon travail, je vais écouter personne et je prends soin de moi, de nous. Je connais un peu mieux mes limites, ça aide beaucoup. 



C'est beaucoup plus fatiguant ...



Beaucoup est même un doux euphémisme... 

Je suis complètement lessivée. Une des raisons de mon arrêt aussi c'est que je n'ai aucun moment pour me reposer, ça commence a peser sérieusement. 
Ma grande fait ses siestes aux heures de repas, donc quand moi je commence à vouloir me reposer, elle se réveille. Je suis une femme qui d'ordinaire tient bien avec peu de sommeil. 
C'est fou ce que cela change après le premier enfant !! On a l'impression que la moindre minute de repos est indispensable. 

Pour ma première grossesse, je me souviens avoir fait des siestes de folies et des nuits où je devais mettre un réveil pour être raisonnable (enfin surtout les premiers mois bien entendu..)... Bah pas la peine de dire que c'est pas du tout la même chose avec Mlle 20 mois dans mes pattes ! 



C'est toujours aussi désagréable !!



Oui souvenez-vous .. Il y a 2 ans quasi jour pour jour je vous en parlais déjà ici

Pas grand chose n'a changé ! J'aime pas être enceinte

C'est gênant ... je peux pas me plier ni me baisser comme je veux (très pratique avec Mlle 20 mois qui court partout du haut de ces 85cm) et en prime je dois lui courir après avec cette sciatique qui me guette encore et toujours. 

C'est frustrant ... JE RÊVE DE CHAMPAGNE BORDEL ! Pardon ... mais l'idée du mariage que j'ai à venir sans pouvoir boire une goutte de ce succulent pétillant me rend dingue ! ... Bon j'ai cédé aux sushis et parfois à certaines charcuteries ! Oui je suis une mère indigne jusqu'au bout, j'ai pas envie d'être aussi frustrée que pour ma grande. 
On ne parlera pas du fait que Mr Le Papa a du mal avec le XxxX et que ça me rends folle. 

C'est pas épanouissant ... j'ai toujours cet acné de grossesse, j'ai pas de beaux cheveux, j'ai le teint d'un cachet d'aspirine (merci la crème 50 même pour aller boire un café en terrasse), j'ai mal au crane un jour sur deux, j'arrive plus à dormir sur le ventre depuis un moment, J'ai envie de faire pipi à peu près toutes les heures et je pleure pour un rien. 

Alors oui, quand elle commence à bouger ... j'oublie quasi tout en une fraction de seconde et j'ai un sourire béat. 



Je suis beaucoup moins pressée ...



Malgré ma très grande impatience de rencontrer ma grande, avec le recul je signerais encore pour un post terme. 
J'apprécie pas la grossesse donc ce n'est pas pour en profiter, mais c'est pour préparer au mieux ma famille à ce nouveau chamboulement. 

Certes, avec seulement 25 mois d'écart et nos 2 bébés étant des princesses, on a déjà tout le matériel requis et donc il y a très très peu d'achat à effectuer pour ma Mistinguette
J'ai envie de prendre le temps de la préparer autant que possible, j'ai envie de prendre le temps que Mr Le Papa encaisse l'arrivée d'une "pisseuse" de plus (oui oui c'est très distingué ^^). 

Je prends beaucoup moins de photos de moi {faut dire qu'elles sont sacrément similaires avec la première grossesse}, d'où cette photo vraiment pas terrible pour illustrer cet article.


C'est une évidence ! 



La surprise de cette grossesse rapide étant passé, je me rends compte petit à petit que c'était une évidence. Nous sommes fait pour être une famille au complet. Pour celles qui me suivent depuis longtemps vous savez qu'on est déjà une famille "recomposée". Beurk j'aime pas ce nom. Mes filles ont des frères pas de demi-frères. 

C'est pour moi, une évidence que ma princesse connaisse ce que c'est qu'une fraternité rapprochée, une complicité et la chamaillerie évidente d'être des soeurs. 
Voir mon mari amoureux de sa fille me donnerait envie de lui en faire 10 de plus ... mais je vous rassure ce ne sera pas le cas !!! 

A ceux/celles qui ont "osé" me demander si j'étais déçue .. j'aimerai leur demander, comment peut-on être déçue d'avoir un bébé en bon santé qu'importe son sexe ?! 
De toute manière je savais, j'étais persuadée que c'était également une princesse, je n'ai jamais pensé que je pouvais avoir un petit garçon, alors non je suis absolument pas déçue ... 



J'ai juste hâte qu'elles se crêpent le chignon et qu'elles rendent dingue leur papa :D 



Bonne soirée à toutes. 

A très vite.

Floriane <3

mardi 28 mars 2017

une grossesse similaire et si différente




Une grossesse si similaire ... physiquement ! 


Un petit mois ... il n'y a qu'un petit mois et 5 jours de différence entre le terme de ma BB1 et le terme de ce BB2. 2 ans quasi jour pour jour, l'histoire recommence. 


Mes grossesses se suivent et se ressemblent tellement.


- J'ai vomit au même stade et de la même manière, j'ai même finit par être hospitalisée au même terme. 

- J'ai les mêmes envies improbables (pas les mêmes envies mais par la présence des ses dernières). 

- J'ai les mêmes symptômes généraux (sciatiques, ligaments, acné, constipation, diarrhée, nausée, vomissements, fatigue extrême par moment) ... Oui, je sais je vous vends du rêve

- J'ai les mêmes ressentit (l'impression de l'avoir sentit bouger tôt comme pour ma BB1...).

- Je mange toujours autant de sucre que pour Emmy

- Je fais les mêmes cauchemars ou presque qui n'ont ni queue ni tête.

- Je ne suis toujours pas immunisé contre la toxo :( 


La seule chose qui ai changé ?! Mon corps s'arrondit drôlement plus vite ... J'ai même déjà du investir mes vêtements de grossesse dès la 12eme semaine ! 

Bref, j'ai vraiment l'impression que l'histoire se répète, ce qui confirme et de loin que je n'aime pas la grossesse en tant que telle et que j'en suis sûre c'est la dernière {rappelez-vous je vous en parlais ici}! 



Une grossesse si différente ... psychologiquement ! 


A contrario d'il y a 2 ans, je ne suis pas du tout dans le même état d'esprit. 

Je suis "à l'ouest" de ma grossesse. J'oublie complètement par moment que je suis enceinte. Oui, carrément ! 

Je suis pressée de rien. Pour ma BB1, j'étais pressé de savoir son sexe, de voir sa bouille, de la sentir, de la faire sortir... Bref de tout. 
Pour ce BB2, je me laisse complètement porter par le temps. Je ne compte même plus les semaines d'aménorrhée. Je n'ai pas installé d'application grossesse et je ne prends pas de photo hebdomadaire, juste quand l'envie m'en prends à l'instant T. 

Je suis beaucoup plus relaxée, de manière générale. 
Je fais globalement attention à ce que je mange mais je ne suis plus autant sur la réserve sur tous les produits envisagés.  
Je manque d'oublier de faire mes contrôles mensuels de toxoplasmose tellement je ne suis pas accrochée à mon calendrier. 

J'essaie de m'accrocher autant que je peux à mon travail car en plus de maintenir ma vie sociale, ça fait du bien à mon moral de savoir que la vie continue. Pour ma Mymy, j'ai rapidement déserté, de force au départ et de gré en post-partum mais je n'avais pas autant envie de m'acharner à rester à l’hôpital. 

Je me projette un peu peu moins facilement dans cette vie à "4" alors que d'être à 3 était une évidence. 
J'ai un peu plus de mal à réaliser, il faut l'avouer. 
Je suis complètement dans ma philosophie de vie, qui est CARPE DIEM. Je ne vis qu'au jour le jour, je ne fais pas de plan sur la comète, enfin je crois. 

Je ne suis même pas ultra sure du sexe. Pour ma BB1, j'ai dit "elle" de suite, je parlais de ma fille. Pour mon BB2, j'ai encore cette conviction que c'est une petite fille mais j'ai des "il" qui m'échappe, presque sans que je m'en rende compte. 
Qu'importe le sexe ... Une petite fille serait pratique, j'ai déjà tout ce qu'il faut. Un petit garçon se serait rigolo, une totale découverte (pour moi tout du moins...). 

Une chose qui est sure et certaine et dont je ne me torturais pas l'esprit pour ce bébé .. C'est qu'il sera allaité !!! {si vous n'avez pas suivit toute ma réflexion tortueuse d'esprit c'est par ici, par , par ici ou encore }


En résumé, comme vous avez pu le constater cette grossesse est tellement ressemblante à la première mais complètement dans un tout autre état d'esprit ... 

J'essaierai de vous en raconter plus au fur et à mesure. Pour le moment, je me sens complètement débordée entre Mymy, les examens médicaux et ... le boulot ... Tellement que je ne sais même plus quand je dois faire mon prochain contrôle de toxo...  :O 


A très bientot 

Floriane.